Free flow

Gyrokinésis

Gyrokinésis et  Gyrotonic sont des méthodes développées par Juliu Horvath, un danseur hongrois. C'est un drôle de zozo, comme d'habitude me direz vous, qui se définit comme un universal being, idée qui me plaît assez. Sportif depuis l'enfance, il se prend d'intérêt pour la danse à l'adolescence et intègre le Ballet National de Roumanie.

 

En tournée en Italie dans les années 70, il fait défection et part pour les Etats Unis. Ayant obtenu le statut de réfugié politique il s'installe à New York, il survit de petits boulots en passant des auditions. Il finit par intégrer le New York City Opera (ça n'est pas rien je crois) puis travaille au Radio City Music Hall avant d'intégrer le Houston Ballet. C'est alors qu'il se rompt un tendon d'Achile (aie) et ne peut plus danser (ouch).

 

Qu'à cela ne tienne, Juju se concentre sur la pratique du Yoga. L'histoire veut qu'il parte pour les Iles Vierges en 1977 ou il se construit une cabane et pratique ardemment, tel Choi Bae Dal dans les montagnes du Japon, et finit par développer le Yoga pour danseurs qui deviendra la Gyrokinésis. Il retourne à New York où il commence à enseigner sa méthode à "Steps on Broadway" et à Central Park (la classe...) puis ouvre le White Cloud Studio. Il créé ensuite des machines, prolongations de son travail de recherche appellée Gyrotonic. 

 

Très populaire auprès des danseurs donc, la méthode est accessible à tous. Elle s'inspire de mouvements de danse, de yoga, de natation, de tai chi. Elle permet de renforcer les muscles tout en les allongeant, soulageant les contraintes sur les articulations. Jusque là, même si certains ne seront pas d'accord, pas de grande différence avec le Pilates. En revanche, il y a un travail plus dynamique (le flow ^^) autour de la colonne. Ci dessous quelques vidéos qui vous présentent différents aspects du travail. Un séance de Gyrokinésis commence sur un tabouret et se termine sur un tapis.

 

Un bon article sur tout ça sur le blog dance from the mat


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article