Free flow

La Secte Phonétik

En fouillant dans mon grenier j'ai retrouvé cette ébauche d'article. Maintenant, ce sera un son par jour dans la mesure du possible. Commençons par là.11139_190141921801_38216816801_3878582_5193080_n.jpg

"Quel lien entre les arts martiaux et le hip hop?" demanderont certains. A priori aucun. Pourtant, les premiers ont parfois beaucoup influencé le second. L'exemple U.S le plus flagrant est bien sûr le Wu Tang Clan, dont le nom indique bien quelles sources ont inspiré la plupart des textes. En France, l'Ecole du micro d'argent, d'IAM, restera sans doute l'exemple le plus marquant. Ces artistes ont à leur tour fait bouger la tête de nombreux pratiquants d'arts martiaux. La boucle est donc bouclée.

 

Pour commencer, j'ai choisi de vous parler de la Secte Phonétik, un groupe mêlant slam, beat bow et rap. Excellent textes, beats à tomber par terre et surtout beaucoup de second degré. A découvrir vite !!

 


Dans ma secte, pas d’inceste, pas d’insectes ni de couleuvres à avaler.
Notre aspect, intrinsèque vous inquiète mais les couleurs vont cavaler
Sur les murs de vos tympans donc oyez, oyez braves gens,
Voyez l’étrange contingent de ceux qui hurlent avec les dents.
C’est la Secte Phonétik, hystérique comme à Paris,
La nuit brisant le silence, les sirènes de la République.
Pas de trip apocalyptique,
On ne se plie qu’aux tortures poétiques.
Fétichistes amoureux de la langue houleuse par grand vent,
Langoureuse et goulue quand le temps est changeant.
En guerre contre la bêtise, contre l’analphabétisme/
Qui paralyse et réprime les énergies créatives.
Pas de mythe épique ni de livre dictant l’art de vivre
Mais un disque disponible accessible à tout esprit libre.
 
 

 

 


 

 


 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article