Free flow

Le Pilates, kezako ?

Vous avez sûrement déjà entendu parler du Pilates, méthode de renforcement musculaire très en vogue dans le show business et dans les salles de remise en forme. Présentée trop souvent comme un simple moyen de garder la fesse ferme et le ventre plat, il s’agit en fait d’une véritable discipline développée par Joseph Pilates, qui l’avait appelé Contrology. Ces quelques lignes ont pour but de vous faire découvrir le parcours de cet homme et les bienfaits de cette pratique.

 

Bio 

 

Joseph Pilates est né près de Düsseldorf en 1880 (les opinions divergent quant à sa date de naissance exacte). Sa famille, d’origine grecque, avait transformé son nom d’origine, Pilatu, en Pilates pour une meilleure intégration. Malheureusement, cela donna lieu à de nombreuses railleries lors de la scolarité de Joseph (rapport à Ponce Pilates d’après la rumeur). Enfant chétif, il souffrait d’asthme et de rhumatismes articulaires.  Autant dire que Joe, comme on le surnommera plus tard, en avait gros sur la patate. Sur les conseils d’un médecin, il se mit à pratiquer différentes activités physiques dans le but de renforcer sa constitution. Il devint adepte de plongée, de gymnastique et de culture physique, à tel point qu’adolescent, il fût modèle pour les beaux arts et pour des planches d’anatomie.

 

JosephPilates_Age1.jpg

 

En 1912, il s’installe au Royaume Uni, où il est tour à tour boxeur professionnel, artiste de cirque et formateur en self défense pour la police et même pour Scotland Yard. En 1914, lorsque la guerre éclate, il est interné avec d’autres Allemands dans un camp de prisonniers sur l’Ile de Man. Il commence à donner des cours de culture physique et de gymnastique à d’autres détenus. Lorsque la grande épidémie de grippe se déclare en 1918, aucun des pratiquants ne tombera malade.

 

Par ailleurs, Pilates travaille à l’hôpital du camp. L’alitement des patients était à l’époque la règle d’or pour le rétablissement. Pourtant, Pilates constate que ces derniers sont très affaiblis et que la fonte de leurs muscles compromet leur guérison. Il va donc développer un programme d’exercices permettant aux malades alités de renforcer leur musculature grâce à des poulies, des ressorts, etc.…   

 

A la fin de la guerre, Pilates rentre en Allemagne où il travaille avec des danseurs et continue à développer sa méthode. Il intervient également auprès de la police en tant qu’entraîneur en self défense et préparateur physique. Il est sollicité plusieurs fois pour entraîner l’armée, ce qu’il refuse. Inquiet du climat politique et social dans son pays, il décide de s’installer aux États Unis en 1925.

 

pilates-pose-des-positions-thumb6159756.jpg

 

Pilates s’installe à New York et ouvre son « studio » avec sa compagne Clara, où il enseigne sa méthode, qu’il appelle « Contrologie ». L’attention est portée sur la prise de conscience corporelle permettant d’améliorer la maîtrise du mouvement. L’ensemble des exercices permet de développer les muscles posturaux, une bonne respiration et l’alignement de la colonne. De nombreux danseurs s’enthousiasment pour cette discipline, à l’instar de George Balanchine ou Matha Graham. Un cercle de disciples se créé peu à peu. Pilates enseignera jusqu’à sa mort, en 1967.    

 

La méthode

 

Les mouvements sont divisés en trois branches : exercices sur tapis, avec petit matériel (cercle, rouleau) et sur les machines (Reformer, Cadillac, chaise Wunda) inventées par Pilates.

 

200712410192167587

 

Les exercices sont « laborieux mais doux », sans impacts et sont concentrés sur les muscles du tronc. Le principe est d’équilibrer la force musculaire et la souplesse.

 

La méthode est organisée autour de huit principes fondamentaux:

 

  • Concentration : Pilates insistait sur la manière dont les exercices devaient être effectués, affirmant   que c’était plus important que les exercices eux-mêmes. Il demandait aux pratiquants de se concentrer sur  « tout le corps, tout le temps ».
  • Contrôle : Ce deuxième élément découle directement du premier. Dans le Pilates, rien n’est laissé au hasard et tous les aspects du mouvement (posture, balistique, respiration…) doivent être maîtrisés. « La méthode Pilates vous permet d’être au contrôle de votre corps et non à sa merci » déclarait le fondateur.

pilates.jpg

 

  • Centrage : Notamment influencé par le Yoga, Pilates affirmait que pour être efficace, le mouvement devait partir du centre du corps, depuis la région du nombril. L’accent est donc mis sur le travail de la paroi abdominale et du périnée.
  • Fluidité : Le principe du Pilates est d’enchaîner les exercices avec fluidité. Si la méthode est bien maîtrisée, il doit être impossible de distinguer le début et la fin d’un mouvement, comme le flux et le reflux d’une vague, le corps se déployant du centre vers les extrémités.    
  • Précision : Obtenue grâce à la concentration, la précision permet d’effectuer les mouvements correctement et d’en retirer tous les bénéfices. Pilates insistait sur le fait qu’il était préférable d’effectuer un petit nombre de répétitions précises plutôt que mille mouvements bâclés.  

studio-pilates-lyon.jpg

  • Respiration : La respiration est un élément essentiel de la méthode créée par Pilates. Il pensait qu’une bonne oxygénation des tissus était fondamentale pour maintenir un bon niveau d’énergie chez les pratiquants. Par ailleurs, il préconisait l’utilisation d’une respiration diaphragmatique permettant d’ouvrir la cage thoracique latéralement plutôt que de « gonfler le ventre », ce qui permettait à la fois d’améliorer la mobilité thoracique et de maintenir une contraction permanente des abdominaux.
  • Isolation: Grâce à la concentration et au contrôle, il est possible de diriger son attention sur un muscle ou groupe musculaire précis.

 

Le Pilates est donc une méthode très riche, qui permet de développer la conscience de la posture, la maîtrise de la respiration et le contrôle du mouvement. Cette discipline convient donc autant aux personnes souffrant de maux de dos ou à celles souhaitant modeler leur silouhette qu'aux sportifs souhaitant développer leur équilibre postural.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article